PROJET DE RÉFECTION DE TERRAIN SYNTHÉTIQUE : DEMANDE DE SUBVENTION NON RETENUE

Beloeil, le 3 août 2018 – C’est avec déception que la Ville de Beloeil et la Commission scolaire des Patriotes (CSP) ont accueilli le refus de subvention pour le projet de réfection de terrain synthétique, incluant la piste d’athlétisme de l’école secondaire Polybel.

D’envergure régionale, ce projet répondait à tous les critères du Programme de soutien aux installations sportives et récréatives – phase IV, qui prévoyait une enveloppe de 150 M$. Les deux parties prenantes sur ce projet auront des décisions à prendre afin de revoir la proposition actuelle, compte tenu de l’absence d’aide financière gouvernementale.

En ce sens, un nouvel échéancier de réalisation sera à repenser. Rappelons que l’appel de projets dans le cadre de ce programme s’est terminé le 23 février dernier et l’octroi d’une subvention avait une répercussion directe sur la réalisation du projet, d’où l’attente de cette confirmation avant de lancer la mise en œuvre.

Mentionnons que la Ville de Beloeil, pour son centre des loisirs, avait également obtenu un refus par le passé, mais avait réussi à obtenir une subvention en poursuivant ses démarches de recherche de financement. Conjointement, les deux partenaires se disent engagés dans la poursuite d’une recherche active de solutions pour réaliser ce projet afin d’en faire profiter la population ainsi que les jeunes élèves de toute une région.

Rappelons que la Ville a prévu cette année un montant de 500 000 $ dans son plan triennal d’immobilisation pour ce projet conjoint de terrain synthétique. La CSP défraierait alors 142 660 $ pour cette réfection, alors que la Ville de Belœil défraierait 388 785 $ et la subvention attendue était censée couvrir 551 445 $. La Ville a également défrayé jusqu’à présent 20 000 $ pour la production de plans et devis.

© 2018, Ville de Beloeil - Tous droits réservés | Conditions d’utilisation | Votre agence Web