DÈS l’OUVERTURE EN 2019, UN OBNL SPÉCIALISÉ EN GESTION DES INSTALLATIONS SPORTIVES SERA RESPONSABLE DES OPÉRATIONS DU FUTUR CENTRE AQUATIQUE

Belœil, le 27 juin 2018 — En séance ordinaire du conseil du 26 juin, la Ville de Beloeil a annoncé le modèle de gestion retenu pour le futur centre aquatique, soit par l’entremise d’un organisme spécialisé en gestion d’installations sportives à but non lucratif (OBNL).

« Ce choix repose sur le contrôle de la qualité des services, en plus de veiller à mettre en place un programme de maintien préventif de cette infrastructure pour en garantir sa longévité. Ce modèle d’affaires offre également une expertise des plus bénéfiques pour la Ville, en plus de répondre aux attentes et aux besoins de la population tout en respectant le plan budgétaire », explique Mme Diane Lavoie, mairesse de Beloeil.

Plusieurs modèles ont été étudiés, comme la gestion à l’interne ou encore l’octroi d’un mandat à un partenaire privé. Le choix final s’est arrêté sur l’OBNL SOPIAR, spécialisé dans la gestion sportive, pour permettre notamment à la Ville de définir la tarification des services, approuver tout écart, tout en bénéficiant d’une gestion simplifiée sans avoir à mettre en place toute la structure nécessaire pour opérer un centre aquatique de cette envergure.

Il y aura un comité composé de deux représentants de chaque municipalité partenaire, soit Saint-Mathieu-de-Beloeil, Otterburn Park et Beloeil, facilitant ainsi une participation active au développement de la programmation tout en s’assurant du contrôle de la qualité du service et du maintien préventif de l’infrastructure.

Étant sans but lucratif, ce modèle repose sur un protocole d’entente négocié sur cinq ans sous forme de gré à gré décrivant les principes généraux convenus mutuellement avec la possibilité d’être ajustés en tout temps. SOPIAR signera également un bail de location pour opérer le nouveau centre aquatique.

Les coûts de fonctionnement sont estimés à moins de 400 000 $ par an. Il sera possible de récupérer 100 % des taxes (TPS et TVQ) tant pour les dépenses en lien avec le fonctionnement que pour la construction. Pour donner une idée de grandeur, les taxes pour la construction qui seront ainsi récupérées sont évaluées à 682 000 $.

Le contrat à coût fixe pour la gestion annuelle sera un autre avantage de cette formule sans but lucratif; comparativement à la gestion privée où l’objectif est de maximiser les profits. Avec l’aval de l’Autorité des marchés financiers (AMF), SOPIAR gère actuellement des infrastructures sportives pour les municipalités de Sainte-Julie, Varennes et Saint-Amable.

La construction va bon train et l’ouverture officielle est toujours prévue en février 2019.
Tous les détails sur le dossier de la construction du centre aquatique sont disponibles sur le beloeil.ca/piscine.

© 2018, Ville de Beloeil - Tous droits réservés | Conditions d’utilisation | Votre agence Web